Le Copanef, la DGEFP, le Cnefop, l’Anact et le FPSPP ont organisé le 2 octobre 2018 une journée de restitution de l’Afest (Action de formation en situation de travail) . Objectif : impulser un déploiement des Afest dans les entreprises pour rendre la formation plus accessible.

Mardi 2 octobre, plus de 400 personnes se sont réunies pour discuter des Afest et des bienfaits de cette expérimentation. Opca, partenaires sociaux, entreprises, experts de la formation et de la pédagogie… de nombreux acteurs se sont mobilisés pour faire de cette journée de restitution un moment d’échange et de partage.

Afest : simplifier l’accès à la formation

L’Afest est une modalité pédagogique, qui comme l’a souligné Pierre Possémé, président du FPSPP en introduction de cet événement, “renoue avec la tradition multiséculaire de l’apprentissage par la transmission du savoir et du geste”.

La dimension sociale de l’Afest replace le travail au coeur de l’entreprise : l’Afest permet de “reconnaître l’aptitude d’un salarié à transmettre et à apprendre tout le temps quel que soit son âge et son statut”. explique Pierre Possémé. Il insiste aussi sur “la capacité de l’entreprise à transmettre, former et valoriser les savoir-faire et savoir-être des salariés”.

Afest : un décret attendu d’ici la fin de l’année 2018

Pour toutes ces raisons, le gouvernement a souhaité faire évoluer la définition l’action de formation dans la loi Avenir professionnel. “Les Afest donnent aujourd’hui un prolongement concret à l’ambition portée par la loi Avenir professionnel : rendre la formation plus naturelle, plus accessible mais aussi plus simple.”, a indiqué Pierre Possémé.
Un décret d’application, permettant de connaître les modalités concrètes de l’Afest, sera publié d’ici la fin de l’année 2018.

En savoir plus

Retrouvez sur le site de l’événement un replay des échanges (plénières) ainsi que les vidéos pédagogiques projetées.

Qu’est-ce que l’Afest ?

Dans le cadre d’une action de formation en situation de travail (Afest), l’apprenant fait l’expérience du travail et transforme cette expérience en compétences.

L’Afest est une modalité pédagogique en deux temps :
1/ une mise en situation ;
2/ une séquence réflexive.

Cette expérimentation a été initiée par la DGEFP et construite avec l’appui du Copanef du FPSPP, de l’anact et des Opca volontaires.