Le FPSPP soutient les parcours de demandeurs d’emploi dans le cadre de conventions entre l’État et les partenaires sociaux. Il lance et finance des expérimentations territoriales et contribue à la sécurisation des parcours professionnels.

La formation des demandeurs d’emploi est un enjeu majeur, à mi-chemin entre les politiques de l’emploi et de la formation professionnelle continue. Il requiert la mobilisation de l’État, des Régions, de Pôle Emploi et des partenaires sociaux.

Le FPSPP œuvre au quotidien pour permettre aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’une formation professionnelle dans les meilleures conditions au travers de diverses initiatives (abondements au Compte personnel de formation (CPF), soutien au congé individuel de formation CDD…).

 

En 2017 l’engagement financier du FPSPP au profit de la formation des demandeurs d’emploi s’élève à plus 321M€, soit 33% de son budget.

 

Sécuriser la transition professionnelle des licenciés pour motif économique

Le FPSPP soutient l’accès à la formation des licenciés pour motif économique, et ce, dès sa création. L’objectif est de limiter le risque de chômage de longue durée.

Avec le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), les personnes licenciées bénéficient d’un suivi personnalisé et individualisé et d’une indemnisation spécifique durant 12 mois. Les formations proposées durant le CSP permettent aux bénéficiaires de s’adapter aux profils d’emploi qui leur sont accessibles, de se qualifier ou de se reconvertir vers un nouveau métier.

En 2017, le FPSPP a engagé pour ce dispositif par l’intermédiaire des OPCA 52M€, dont 40M€ provenant d’une subvention FSE, au bénéfice de 18 341 personnes.

 

53 % des adhérents au CSP ont obtenu un emploi 18 mois après leur licenciement. 7 % ont créé leur entreprises (Etude Dares-Unédic-FPSPP 2015).

 

Former les demandeurs d’emploi aux besoins des branches professionnelles

La préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC) forme des demandeurs d’emploi pour répondre à un besoin identifié par les branches professionnelles. Avec la POEC, les demandeurs d’emploi peuvent découvrir un métier et s’y former via un contrat de professionnalisation.

 

En 2017, le FPSPP s’est engagé à former 26 536 demandeurs d’emploi dans le cadre du dispositif POEC.

 

 

Augmenter le nombre d’heures CPF pour les demandeurs d’emploi

Le Compte Personnel de Formation (CPF) a été créé par les partenaires sociaux dans le cadre l’ANI de janvier 2013. Le CPF permet d’acquérir 24 h par an pour un salarié à temps complet.

Par ailleurs, pour inciter les demandeurs d’emploi à utiliser leur CPF, les partenaires sociaux en collaboration avec Pôle emploi, ont porté le nombre d’heures CPF à 100 heures minimum. De plus, depuis 2016, le FPSPP permet aux Conseils régionaux de porter cette dotation à 200 heures pour des publics en grande difficulté.

Pôle emploi indique dans son bilan la réalisation de 206 000 formations ayant mobilisé des heures de CPF.

La durée moyenne des formations financées par le CPF est de 252 heures pour un coût pédagogique moyen de 2 115 € dont 639 € pris en charge par le FPSPP. A cela s’ajoute, 161 000 formations via les Conseils régionaux.

 

Au total,  en 2017 le FPSPP s’est engagé à financer 247 737  formations CPF pour un montant de 172.6M€.

Depuis la création du dispositif, le FPSPP devient ainsi le 1er financeur des heures CPF des demandeurs d’emplois.

 

Soutien aux politiques publiques

Les partenaires sociaux soutiennent financièrement les dispositifs mis en œuvre par les pouvoirs publics.

Ainsi, le FPSPP a investi dans le « plan 30 000 » en 2013, le « plan 40 000 » en 2015, et le « plan 500 000 » en 2016 et 2017 en faveur de la formation des demandeurs d’emploi.

Depuis 2012, à la demande de l’État, il assure en partie le financement de la Rémunération de fin de formation (R2F) qui est accordée à tout bénéficiaire de l’Allocation de retour à l’emploi formation (AREF) ayant épuisé ses droits à l’assurance-chômage avant la  fin de sa formation.

Les partenaires sociaux sont signataires de l’accord-cadre national du 4 mai 2017 relatif à l’expérimentation d’un parcours intégré vers l’emploi pour 1 000 réfugiés accueillis.

 

Expérimenter pour adapter l’offre de formation professionnelle dans les territoires

Les modalités de formation sont parfois inadaptées aux parcours des demandeurs d’emploi. L’accès en formation peut être complexe quand il s’agit de mobiliser des personnes qui alternent périodes de chômage et emplois courts ; de même, les modalités pédagogiques ne sont parfois pas assez souples pour correspondre aux attentes et besoins des publics. Pour faire émerger de nouvelles modalités de formation, les partenaires sociaux, réunis au sein du FPSPP, se sont engagés en 2016 dans une expérimentation territorialisée visant à promouvoir des parcours innovants afin de proposer aux demandeurs d’emploi les actions de formation les plus pertinentes. Les projets financés par le FPSPP ont tous comme points commun la meilleure adaptation des dispositifs aux situations professionnelles et personnelles des personnes.

 

Depuis 2016, 25 projets d’expérimentation dans les territoires sont actuellement financés à hauteur de 45 millions d’euros. Ils ont été sélectionnés pour leur dimension innovante. En 2017 le montant consacré par le FPSPP à ces projets s’élève à  361 991€.

 

Vous pouvez accéder à tous nos appel à projets sur cette page

Déposer votre réponse à l’appel à projets et suivre vos conventions sur l'extranet du FPSPP