Le FPSPP intervient auprès des réseaux des OPCA et des OPACIF pour renforcer leur efficacité et améliorer la cohérence de leurs interventions. Au fil du temps, le FPSPP est progressivement devenu la « maison commune » des OPCA , des OPACIF et des FONGECIF. Le rôle du FPSPP a évolué vers une fonction d’animation/coordination des réseaux et d’impulsion de projets.

Le FPSPP, la maison commune des OPCA et des OPACIF-FONGECIF

5 grandes actions articulent le rôle du FPSPP auprès des OPCA et OPACIF :

 

1/ Capitaliser et coproduire des outils communs

Le FPSPP coproduit avec les OPCA et les OPACIF des outils et des procédures. Ces mises en commun permettent  une meilleure cohérence du système et favorisent les synergies.

Exemples concrets : Construction d’enquêtes communes pour apprécier l’efficacité des dispositifs mis en œuvre (enquête post-CIF, post contrat de professionnalisation, post-POEI), analyse des pratiques de financement dans les FONGECIF pour mieux réguler les achats de formation…

 

2/ Appuyer le déploiement des reformes

Le FPSPP impulse avec les OPCA  les OPACIF et les FONGECIF des chantiers visant à accompagner le changement auprès des acteurs de terrain.

Exemples concrets :des règles et des procédures harmonisées de prise en charge des CIF, travaux communs sur le forfait parcours, démarche conjointe OPCA-OPACIF autour de la qualité de l’offre de formation.

 

3/ Former et professionnaliser

L’appui au déploiement de nouvelles mesures nécessite la formation et la professionnalisation de ceux qui les mettent en œuvre. Le FPSPP a mis en place une offre de service à destination des conseillers et collaborateurs des FONGECIF et OPACIF qui sont au contact des entreprises et des actifs.

Exemples concrets : la constitution d’un club « utilisateurs CPF », qui rassemble tous les mois, depuis début 2015, les principaux financeurs (OPCA, OPACIF…), financement de la ComCEP (Communauté de métier des conseillers en évolution professionnelle) qui vise à créer sur les territoires un espace d’échanges sur le CEP entre pairs issus de différentes institutions, et la formation de plus de 700 collaborateurs des FONGECIF et OPACIF.

 

4/ Expérimenter de nouvelles modalités d’intervention

Pour inventer les futurs outils et tester leur pertinence au regard de leurs usages, le FPSPP lance avec les OPCA,  les OPACIF et les FONGECIF des expérimentations autour d’objets innovants. Toutes ces expérimentations font l’objet de capitalisations et d’évaluation et peuvent mener vers un éventuel déploiement à plus grande échelle.

Exemples concrets : soutien aux formations digitales, expérimentation de nouvelles modalités de formation

 

5/ Être un centre de ressources

Les OPCA , les OPACIF et les FONGECIF sont des structures autonomes, mais il peut parfois être plus efficace de mutualiser certaines fonctions et ainsi bénéficier d’économie d’échelle. C’est pourquoi, le FPSPP organisent pour le compte des réseaux plusieurs actions de mutualisation.

Exemples concrets : Construction d’un outil à destination des salariés pour trouver son OPCA et son OPACIF, constitution d’un club des juristes des OPCA animé par le FPSPP, suivi et alertes sur la santé financières des OPCA et OPACIF…